Le crédit travaux

Définition du crédit travaux

Le prêt travaux est un crédit à la consommation spécialisé en quelque sorte. Il vous permet de lancer des travaux dans votre habitation.

Que ça soit pour changer le radiateur, les vitres, modifier les systèmes électriques ou la décoration, vous pouvez prétendre à un prêt travaux. Ces emprunts sont souvent utilisés lors de la création de vérandas ou de piscines, et permet de payer de manière étalée dans le temps tout en profitant rapidement des améliorations de votre habitat.

De même que pour le crédit auto ou moto, il s’agit d’un crédit affecté, donc vous devrez lors de la souscription de ce crédit, spécifier le détail des travaux prévus. Il faudra fournir à votre conseiller des détails comme des devis ou factures et expliquer les délais, étendue des travaux etc.

La somme moyenne qu’un organisme peut prêter dans le cadre d’un prêt travaux se situe entre 1500€ et 22000€. Si vous souhaitez effectuer des travaux qui dépassent ce montant, vous devrez souscrire à un crédit immobilier.

L’avantage de ce prêt affecté, est que vous ne devez commencer à rembourser qu’à partir de l’instant où vous avez eu la livraison des matériaux ou lors du début des travaux.

Les points à étudier pour bien comparer les offres

Pour comparer correctement plusieurs offres de crédit, il est nécessaire de différencier certains éléments :

  • La durée du crédit:

    La période que vous avez pour rembourser l’intégralité du crédit.
  • Le montant des mensualités:

    La somme que vous devrez rembourser chaque mois, et qui si possible n’excède pas 1/3 de vos revenus mensuels.
  • Le Taux Effectif Global (TEG):

    Le TEG est un des meilleurs moyens pour comparer les différentes offres de crédit, car il s’agit d’un taux formaté entre les ensembles des acteurs qui inclus tous les frais engendrés par l’emprunt :
    les rémunérations, les commissions, les frais de dossier et les obligations d’assurance.
  • Le taux nominal:

    Le taux nominal est celui pris en compte pour le calcul des intérêts et celui qui sera mis en avant par les établissements de crédit (il est forcément plus bas que le TEG, donc plus vendeur).
    N’oubliez pas de comparer plutôt le TEG plutôt que le taux nominal d’intérêt.
  • Les assurances:

    Il est important de vérifier quelles assurances sont incluses dans votre contrat. Certaines peuvent être facultatives, et même celles qui sont obligatoires peuvent être souscrites chez un assureur indépendant et pas forcément avec votre banque. Votre banque peut vous proposer un taux d'emprunt attractif, tout en vous incluant une assurance très couteuse. Je vous invite donc à vous intéresser aux assurances de prêt indépendantes qui peuvent faire baisser la facture de votre emprunt.
  • Le montant total:

    Cumulez bien tous les facteurs décisifs pour comparer les différentes offres, en prenant en compte la somme empruntée, le temps que vous avez pour rembourser et les mensualités, le TEG et les assurances accolées à votre contrat.

A noter également que le prix de votre emprunt va dépendre de vos ressources, votre métier, votre âge et parfois de votre situation personnelle. Si vous avez un profil « à risque », alors l’établissement de crédit va prendre plus de précautions et cela va se répercuter sur la note globale du crédit. Cette vision un peu subjective de votre situation sera différente entre tous les acteurs.

Votre demande de crédit en ligne

Vous pouvez effectuer une simulation de prêt en ligne sur la majorité des acteurs du marché. Vous pourrez comparer plusieurs offres en fonction de votre profil directement en ligne.
Si votre demande est pré-acceptée, alors il ne vous restera plus qu'à envoyer par courrier les pièces demandées pour lancer votre prêt.
Le crédit a aussi fait sa révolution digitale, gagnez du temps en comparant les offres de nos partenaires en ligne (voir menu sur la droite).